Pluton a rougi

Pluton a rougi, selon les astronomes américains

Source: Yahoo.fr / AFP

Date: 5 fevrier 2010

Extraits:

L’astre déclassé, Pluton, a changé d’aspect, en rougissant et en modifiant sa calotte glaciaire, d’après les observations du télescope Hubble. (…) Pour l’amateur, ce n’est qu’une teinte jaune-orange, mais les astronomes considèrent qu’il est environ 20% plus rouge qu’autrefois

D’autres extraits:

“(…) Pourquoi ce rouge? L’expert l’attribue au méthane, composé d’hydrogène et de carbone. Les molécules d’hydrogène sont frappés par les vents solaires et d’autres turbulences, qui libèrent du carbone à la surface de Pluton. C’est ce qui produit les couleurs rouge et noir. Mais pourquoi la couleur change si vite, l’astronome ne le sait pas. Il a hésité plusieurs années à l’annoncer, craignant se méprendre. Pourtant, comme la couleur de la lune de Pluton, Charon, n’a pas varié, la nouvelle pigmentation de l’astre nain ne peut pas être due seulement à une erreur d’instrument (…)”

“(…) Pluton met 248 ans a effectuer une rotation autour du Soleil, ce qui ne facilite pas le travail des chercheurs. Il se trouvait à son point le plus haut en 1870, d’après les calculs, mais à l’époque, les Terriens ignoraient encore son existence (…)”

Pluton

A l’école, nous avons appris que Pluton était la 9e planète de notre système solaire. Découverte en 1930, Pluton présente de nombreuses particularités. Tout d’abord il s’agit de la planète la plus éloignée du soleil : 43 UA (1 unité astromique = distance Terre-Soleil) et de la plus petite planète : plus petite même que notre Lune. De plus, c’est la seule planète de glace et son orbite n’est pas dans le même plan que les huit autres planètes.

Ainsi jusqu’au début des années 1990, la conception que l’on avait de notre système solaire était la suivante : 4 planètes télluriques, une ceinture d’astéroïdes, 4 planètes gazeuses et Pluton : planète de glace.

 

 

En 1992, les astronomes découvrirent 1992 QB1 au-delà de Pluton, mais c’est ensuite des milliers d’autres corps célestes qui vinrent s’ajouter à cette découverte. C’est ainsi que l’on sorti de l’ombre la ceinture de Kuiper : immence ceinture d’astéroïdes au confins de notre système solaire.

Dès lors le débat était lancé : Pluton est-elle une planète ou un corp de la ceinture de Kuiper ?? Les astronomes se sont longtemps déchirés sur la question, le problème venant de la définition même de la planète.

La découverte d’un corp plus gros que Pluton dans la ceinture de Kuiper attise à nouveau le débat en 2005. Pourquoi ne pas considérer notre Lune, les lunes de Jupiter... comme des planètes dans ce cas ? En 2006, l’Union astronomique internationale qui tenait congrès en République Tchèque a révisé la définition de la « planète » et à ainsi rélégué Pluton au titre de planète naine : une planète doit être non-seulement sphérique mais aussi être d’une taille suffisament importante pour avoir une orbite propre : être seule sur son orbite à l’exeption de quelques lunes...

Sous-pages :

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

×