LES SYMPTOMES D'ASCENSION

LES SYMPTÔMES DE L’ASCENSION :

 

(merci à Anne Duquesne pour la traduction en français : http://www.anneduquesne.com/article-5825314.html) d'après le livre de Karen Bishop :

Bien que le processus d'ascension produise de nombreux symptômes étranges et inconfortables, j'ai remarqué qu'il est préférable, dans la mesure du possible, de ne pas trop se focaliser sur eux. Comme nous le savons tous, plus nous nous focalisons sur quelque chose, plus cette chose entre dans notre réalité. Et en cette période Nouvelle de vibration élevée, ce sur quoi nous nous focalisons devient plus réel, plus intense, et participe beaucoup plus de notre réalité que jamais auparavant.

Les symptômes sont listés ici afin que vous puissiez valider votre propre expérience personnelle et savoir que vous n'êtes pas seul, que vous ne devenez pas fou, et que vous n'êtes pas gravement malade. Vous êtes simplement en train de vous transformer en un ange humain, en un être de vibration plus élevée. Sans les symptômes de l'ascension, nous n'aurions jamais pu être certains que nous nous élevions véritablement. Quiconque n'ayant pas vécu lui-même ces expériences ne pourrait certainement jamais les comprendre. Tous ont donc une bonne raison d'être et un but, en même temps qu'une explication de niveau plus élevé. Puissiez-vous être animé d'un bon fou rire en lisant les pages qui suivent...

* Sensation d’être comme dans un cocotte-minute ou en surchauffe d’énergie ; une sensation de stress. Ces symptômes sont parmi les premiers généralement ressentis. Au début, lorsque arrivent les « sauts » d’énergie, ils apportent avec eux une vibration Nouvelle plus élevée. Les vieux schémas, les vieux comportements et les vieilles croyances sont poussés vers la surface afin d’être évacués. Cela peut être un grand stress de ressentir cette pression qui vous traverse ou de ressentir que vous êtes surchargé. Si vous êtes encore dans un mode de vie conventionnel, soumis aux pressions du courant dominant, cette Nouvelle énergie peut, réellement « vous en rajouter ». Vous vous ajusterez finalement à cette vibration plus élevée et beaucoup sera aussi entrepris pour vous libérer intérieurement. Davantage d’espace intérieur pour davantage d’énergie plus élevée !

* Dépression. Ce symptôme figure indiscutablement parmi le trio de tête des symptômes et il est très largement répandu. Le processus d’ascension élimine tant de nos énergies sombres et denses que nous nous sentons encore « en elles » pendant quelque temps. Et nous pouvons avoir l’impression que les choses ne pourront tout simplement jamais s’améliorer. Et, pour couronner le tout, le monde extérieur n’est plus en accord avec le nouveau « vous » qui vibre désormais à un niveau supérieur. Ce n’est pas génial à l’extérieur et vous pouvez vous demander s’il existe un lieu où cela serait mieux. Pour cette raison nous percevons tout ce qui nous entoure comme parfaitement laid et déplaisant. De plus, lorsque nous vibrons à un niveau supérieur et que nous devons attendre que le monde extérieur se manifeste lui aussi sur un plan plus élevé, nous pouvons avoir l’impression que cela va durer éternellement. L’envie de laisser tomber et le sentiment que les choses ne changeront jamais sont également très fréquents. Ce processus est long. Une humanité, un monde et une réalité sens dessus dessous sont en train de se remettre d’aplomb. Il y a pourtant un joyau dans la lenteur du processus, et un effet secondaire nécessaire et parfaitement planifié. Car nous ne pouvons pas créer à partir de l’ego. Nous devons atteindre un stade où nous serons OK quoi qu’il arrive. Être désappointé à propos de quelque chose qui nous semble éternel, nous append finalement que nous n’obtiendrons jamais rien qui nous paraisse indispensable. Lorsque nous apprenons à nous détacher, à laisser aller tous nos attachements, c’est alors précisément que nous obtenons ce que nous voulons. C’est comme de la magie et une partie essentielle du processus de l’ascension implique de laisser aller tous les attachements. Lorsque nous parvenons dans cette dimension, nous sommes véritablement au paradis, car absolument rien ne peut plus nous affecter ici, et nous obtenons également tout ce que nous désirons, même si nous ne désirons rien. Il s’agit d’un symptôme véritable de notre « arrivée » et c’est seulement à partir de ce point que nous pouvons être totalement en paix.

* Anxiété, panique et sensations hystériques. Quand vos egos commencent à s’éloigner de vous, ils se mettent littéralement à « flipper » car ils ne veulent pas cesser d’exister. Vous pouvez avoir l’impression que c’est la fin de tout (ce qui est vrai la plupart du temps!). Votre organisme est aussi en surcharge et vous pouvez sentir que vous faites de l’hyperventilation. Il vous arrive des choses que vous ne parvenez pas à comprendre. Vous perdez aussi les modes de comportement de niveau vibratoire plus bas que vous aviez développés pour survivre en 3D. Ce qui peut vous faire sentir impuissant et vulnérable. Ces modèles et ces comportements que vous perdez ne sont plus nécessaires dans les dimensions supérieures. Lorsque nous expérimentons la mort au niveau 3D, nous pouvons paniquer et être pris d’anxiété car nous ne savons pas où nous allons. Lorsque j’eus à franchir un grand « saut », je savais que je « partais ». Mon guide non-physique d’ascension me dit de me relaxer et de faire confiance, et c’était vraiment très paisible de l’autre côté. En l’absence de cadre de référence, ce fut néanmoins difficile. Je fais maintenant totalement confiance, je m’abandonne entièrement et cela m’aide énormément. Lorsque finalement vous « arriverez » vous serez à l’unisson et vous ressentirez énormément d’amour et de sécurité. Attendez, c’est tout ! Et sachez aussi que d’autres vont là où vous allez… vous ne partez pas seul.

* Besoin de manger souvent accompagné de ce qui ressemble à de l’hypoglycémie. Un désir insatiable de protéines est aussi l’un des premiers symptômes ressentis par beaucoup. Nos corps brûlent une incroyable quantité de carburant au cours de ce processus. Tandis que nous sommes en train d’être radicalement transformés, chaque once d’énergie disponible est utilisée. Ce que j’ai trouvé de mieux à faire durant cette période est de consommer des protéines tout en restant tranquille. Ces périodes d’hypoglycémie vont et viennent depuis plusieurs années, mais s’améliorent vraiment au fur et à mesure de l’ajustement de nos corps.

* Prise de poids, spécialement dans la région abdominale. La prise de poids a été rapportée par beaucoup. Il est intéressant de noter que plusieurs des symptômes de l’ascension ressemblent énormément aux symptômes de la ménopause, sauf que de nombreux hommes les ressentent aussi ! J’ai découvert que la région abdominale est d’une grande protection pour le plexus solaire. Avec nos vibrations internes qui commencent à s’élever, le monde extérieur semble parfois assez horrible. Chaque fois que je me trouve dans le monde « extérieur », je remarque que mon ventre semble se dilater. Certains croient que nous gagnons un « ventre de Bouddha » lorsque nous atteignons des états de conscience plus élevés. Et ces individus tirent une grande fierté de leurs ventres ballonnés ! (Quant à moi, je le préfère mince et plat…). Mais finalement, la prise de poids est très courante. Tandis que nous perdons de plus en plus de notre densité, nous craignons inconsciemment de disparaître et nous voulons du poids supplémentaire. Ce supplément de poids est, de plus, extrêmement bénéfique en ce sens qu’il nous garde les pieds sur terre et qu’il nous soutient pour conduire et supporter ces Nouvelles vibrations plus élevées. Quoi que vous fassiez, jeûne ou exercices intenses et réguliers, ce poids supplémentaire ne partira pas, car il n’est pas supposé disparaître. Il est là pour nous aider. Cela m’a pris deux ans, mais j’ai fini par m’y habituer.

*Maux et douleurs inhabituels dans différentes parties de votre corps. C’est un autre symptôme parmi les plus répandus. Se manifestant sans raison apparente, c’est un signe de purification et d’évacuation d’énergie 3D tandis que d’autres parties de nous vibrent sur un plan plus élevé. Vous pouvez ressentir des douleurs dans différentes parties du corps pendant plusieurs semaines et les voir disparaître ensuite sans raison apparente.

* Douleur cardiaque et palpitations. C'est symptômes sont courants chez beaucoup. Nos cœurs tentent de s'adapter à une fréquence nouvelle et plus élevée. Vous pouvez avoir parfois l'impression de faire une crise cardiaque. Lorsque j'ai traversé cette phase, j'ai dû littéralement m'aliter et rester tranquille car le moindre mouvement ajoutait trop de stress à mon cœur déjà surmené. Une visite aux urgences m'a assuré que tout était OK, mais moi je ne me sentais absolument pas ainsi. De plus, pendant cette période, chaque fois que j'avais une pensée de vibration plus basse, ou que j'avais peur, mon cœur se serrait et arrêtait littéralement de battre. C'était violent, mais ce n'était pas une maladie et cela a fini par passer. Nos cœurs eux aussi doivent s'aligner en vue de notre arrivée dans le Monde Nouveau et de notre connexion.

* Irritation oculaire et vision troublée. Tout simplement, vos yeux sont en train de s'ajuster pour voir de manière nouvelle, dans une dimension plus élevée et une nouvelle réalité.

* Des périodes de sommeil très profond. Lorsque l'énergie est immobile et que nous en avons fini depuis un moment, nous parvenons à nous reposer. Pendant que nous intégrons et que nous nous préparons pour la prochaine phase de mouvement intense d'énergie, nous devenons très léthargiques. Il peut devenir presque impossible de garder les yeux ouverts à la lumière du jour, et des siestes diurnes peuvent devenir une habitude régulière nécessaire. Même si vous pensez que vous pouvez vous entraîner à retrouver quelque énergie, au moindre effort vous vous retrouverez généralement affalé sur le canapé.

* Traverser des hauts et bas émotionnels, avec crises de larmes. Ce sont nos émotions qui transportent l’énergie. Lorsque nous nous écroulons (et c’est justement ce que nous faisons), nous pouvons être extrêmement émus. Lorsque nous nous laissons aller nous sommes capables de pleurer pour tout et pour rien. Un film triste, et même une pub. Nous pouvons pleurer si l’on est gentil avec nous, nous pouvons pleurer d’apaisement et nous pouvons pleurer face à toutes sortes de souffrances. Les larmes sont de grandes « nettoyeuses » et sont très libératrices. Je sais toujours que quelque Nouvelle énergie vient d’arriver parce qu’alors je peux me retrouver en train de pleurer au volant de ma voiture. Ce symptôme semble être des plus permanents et pas près de s’éloigner de nous. Mais au moins il est assez indolore !

* Des rêves vibrants, sauvages et parfois violents. Lorsque nous rêvons nous libérons l’énergie vibratoire plus basse de nombreuses vies. Si vous recevez habituellement vos plus hautes informations dans vos rêves, vous libèrerez très certainement beaucoup de basse énergie la nuit. Je considère que vous avez vraiment de la chance, car beaucoup d’entre nous libèrent cette énergie en étant parfaitement éveillés. Ces rêves n’ont généralement pas de sens, mais vous pouvez cependant les décrypter si vous êtes entraîné à le faire. Ces rêves qui ressemblent à un trip dû à l’acide surgissent de manière visible parce qu’ils véhiculent une énergie qui est sur le départ, et qui ne reviendra jamais. Au travers de ce processus, nous libérons toutes nos vies passées.

* Pertes de mémoire, difficulté à trouver ses mots. Ce symptôme est si fréquent qu’il est préférable de rire lorsque nous tentons d’entretenir une conversation. « J’étais en train de prendre un verre de… vous voyez ce que je veux dire… ce truc blanc… euh… comment ça s’appelle déjà ? » « Est-ce que tu as regardé le… euh… cette manifestation où les concurrents viennent du monde entier ? » Parfois nous ne pouvons même pas parler du tout parce que nous sommes tout bonnement incapables d’accéder à quoi que ce soit. Cela arrive lorsque vous faites des allers et retours entre les dimensions et que de ce fait vous êtes « déconnecté ». Un autre signe fréquemment rapporté est d’emmêler les caractères lorsqu’on essaie de taper à la machine. En ce cas, nous ne sommes pas alignés sur le « temps » et notre flux est déconnecté car une partie de notre énergie est ici tandis qu’une autre partie est bien loin devant.

* Impression d’être désorienté, de ne pas savoir où vous êtes, la perte du sens de votre place. « Mais où suis-je donc ? Je ne me sens bien nulle part et rien ne semble me convenir, rien n’est même vaguement correct ! Et je ne connais plus mon appartenance, ni où je vais, pas plus que ce que je suis censé faire ! » Avez-vous jamais eu cette conversation avec l’univers ? Vous avez été propulsé hors de vos vieilles ornières par un saut d’énergie et vous êtes entre deux réalités. Vous avez abandonné beaucoup derrière vous, avec succès, et vous évoluez maintenant dans une dimension toute nouvelle que vous n’avez pas encore complètement intégrée. Vous n’aurez cependant pas beaucoup de temps pour l’intégrer, car à peine êtes-vous un peu plus confortable que vous devez déjà passer au prochain espace vibratoire supérieur. Et en plus, le monde extérieur est bien loin d’être accordé avec votre nouveau mode vibratoire supérieur.

* Disparition soudaine d’amis, d’activités, d’habitudes, de jobs et de résidences. L’une des expériences prédominantes et les plus répandues dans les dimensions supérieures est la Loi d’Attraction. Les énergies semblables attirent toujours les énergies semblables. Et cela s’applique aussi bien aux hiérarchies dimensionnelles. Nous serons toujours appariés selon ce que nous vibrons et selon la manière dont nous vibrons. Tandis que nous nous élevons encore et encore, ce phénomène s’amplifie et représente dès lors le cœur essentiel de notre réalité et de notre existence. Au travers du processus d’ascension, nous évoluons au-delà de ce qui nous est coutumier. C’est pourquoi les personnes et les environnements qui ne correspondent plus à nos vibrations quittent tout simplement notre espace. Cela peut se produire de manière parfois dramatique, ou d’autres fois par un simple désir qui résulte de notre incapacité à rester en relation avec ceux que nous avions l’habitude de fréquenter. Lorsque survient un saut énergétique, nous pouvons ressentir comme l’explosion d’une bombe qui éparpillerait tous les éléments de notre monde en mille morceaux. Finalement nous nous réalignons sur le Nouveau. Et lorsque le Nouveau arrivera, vous vous sentirez te-e-e-ellement mieux !

EXTRAITS DU CHAPITRE 6 -

PREMIÈRES EXPÉRIENCES DANS LES DIMENSIONS SUPÉRIEURES

La conclusion de ce chapitre liste 33 symptômes de notre arrivée dans les dimensions supérieures.

Voici les 10 premiers :

* Vous atteignez un certain niveau, dans votre processus d’ascension, où vous ne voulez plus, ou ne résonnez plus, avec aucune sorte de méthode de guérison. Tel un fumeur repenti, vous pouvez même vous sentir frustré lorsque le milieu du new Age continue à focaliser tant d’énergie sur ses méthodes de guérison. Tandis que nous commençons à vibrer à un niveau plus élevé, nous n’avons plus besoin de guérison. Fondamentalement, la guérison aura pour effet de nous introduire dans une énergie vibratoire plus basse à laquelle nous ne sommes plus adaptés de quelque manière que ce soit. Cela peut nous « ramener en arrière » à un niveau où nous ne sommes plus. Et introduire une énergie vibratoire plus basse sur laquelle nous n’avons plus besoin de revenir. En effet, dans les dimensions supérieures, l’endroit où nous plaçons notre attention et notre énergie contribue plus que jamais à modeler notre réalité environnante. Pourquoi voudrait-on se focaliser constamment sur une énergie vibratoire plus basse ? Cette énergie peut sembler provenir d’un autre monde où vous n’avez plus à résider. Et recevoir un traitement après être « arrivé là-bas » peut aussi court-circuiter votre organisme.

* Vous n’avez plus la même relation avec votre famille physique. Nous avons choisi de naître dans un environnement physique particulier, capable de soutenir le développement des traits nécessaires que nous avons choisi d’incarner afin d’accomplir le projet de notre âme. De plus, la plupart d’entre nous ont accepté d’élever la vibration planétaire par la transmutation des énergies plus sombres et plus denses. Lorsque notre « incarnation préalable » est achevée, que nous en avons fini avec elle et sommes arrivés dans une dimension supérieure, nos projets par rapport à nos familles sont devenus obsolètes. Les cordons sont réellement coupés. Nous ne sommes plus connectés par la « descendance ». Nous en avons fini avec cette expérience. C’est pourquoi les membres de nos familles peuvent disparaître soudainement de nos vies. Et cela sans raison apparente, simplement parce qu’il n’y a plus de connexion avec eux. Cependant, si nous continuons tout simplement à les aimer, à faire de cet amour notre connexion, alors nous pouvons continuer à maintenir une relation basée sur le choix et sur la joie. Et après être arrivés à un état de plus grande lucidité, nous devenons aussi capables de voir clairement qui ils sont réellement et comment ils fonctionnent, ce qui n’a absolument rien à voir avec nous.

* Vos amis d’enfance disparaissent soudainement de votre vie. Même remarque que ci-dessus. Parfois aussi nous retrouvons des amis que nous avions perdus de vue depuis des lustres. Ce schéma énergétique vaut également pour les lieux géographiques. Lorsque nous en avons fini avec un projet particulier, c’est vraiment fini. Dans les dimensions supérieures il n’est question que de joie, de plaisir, d’expériences et de créations, sans aucun attachement. C’est pourquoi nous sommes susceptibles de retourner vers d’anciens amis ou d’anciens lieux géographiques car nous sommes désormais réunis dans un but différent.

* Vous réalisez soudainement ce qui est et ce qui a toujours été, et que cela n’a rien à voir avec le « karma », les « contrats », les « leçons de la vie », ou « la Terre en tant qu’école ». Quelqu’un a un jour inventé ces notions et beaucoup parmi nous se sont engouffrés dedans. Nous avions besoin d’une histoire pour expliquer pourquoi nous nous sentions si mal, et nous avions besoin que cela soit de nature spirituelle et déterminée, afin que notre « souffrance » n’ait pas été vaine. Mais quand le brouillard finit par se dissiper et que nous nous élevons au-dessus de lui, nous cessons de voir au travers de la pensée limitée provenant d’une conscience vibrant plus bas. Il ne s’agit que d’énergie, et de l’utilisation qu’on en fait pour vivre des expériences. Nous avons voulu jouer à des jeux. Nous avons voulu nous inventer des histoires. Nous sommes parfois venus sur la planète pour essayer de la modifier au moyen de nos consciences les plus élevées que nous avons placées dans la forme (nos corps). Nous en avons parfois eu assez de tout ça. Le projet de la Terre et de l’existence est de créer au moyen de la forme. Nous n’avons jamais essayé d’aller quelque part, ni d’être en permanence en train d’essayer de rentrer à la maison. Nous voulions jouer, nous amuser et expérimenter. Et nous n’étions pas toujours sérieux ! La spiritualité est une affaire de joie, d’amusement, de création et de jeu. Ça n’est absolument pas rigide, rempli de règles, ou de jugements catégoriques. C’est de la liberté, de l’amour et des rires.

* Vous n’êtes plus du tout intéressé par les réunions spirituelles, les groupes de méditation, ou le New Age en général. Vous en êtes venu à réaliser que la « spiritualité intentionnelle » n’est pas réellement réelle, et qu’il y a là-dedans quelque chose « qui ne colle pas ». La vérité en la matière est que nous sommes spirituels 24/24 h et 7/7 jours, et quoi que nous fassions. La spiritualité forcée nous éloigne du monde et nous place dans des situations artificielles, dans lesquelles nous ne « sommes » pas réellement, mais dans lesquelles nous « essayons » d’être. Dans les dimensions supérieures nous vivons simplement nos vies, et nous faisons des expériences. Nous ne sommes pas continuellement en train de vouloir quelque chose d’autre. Nous ne sommes pas continuellement en train d’essayer de nous placer dans des situations dont nous pensons qu’elles pourraient nous rapprocher de la Source parce qu’elle semblent être plus « spirituelles ». Il est meilleur, et de loin, d’être réellement présent ici dans le monde, plutôt que de s’enfermer dans une position « d’essai » lointaine et artificielle.

* Vous vous débarrassez de tous vos bouquins de spiritualité et d’auto-développement et vous ne voulez plus rien apprendre de nouveau. Félicitations ! Vous êtes arrivé au stade de l’être. C’en est aussi fini pour vous d’apprendre, tandis que vous vous préparez à déployer votre énergie au moyen de vos dons et talents particuliers en étant simplement présent dans un espace où vous vous réjouissez grandement d’être. Vivre au présent a aussi à voir avec cela. L’expansion et la croissance viennent toujours de l’expérience, et non pas de la lecture de livres ou d’une quelconque puissance mentale. Nous sommes maintenant capables d’obtenir toutes les informations complémentaires dont nous avons besoin par connexion directe. De plus, si vous n’avez plus aucun désir insatiable de nouvelles informations, vous en avez très certainement fini avec cet univers et vous êtes en train de vous préparer à rejoindre le prochain niveau.

* Vous avez besoin par-dessus tout de simplicité et pouvez à peine tolérer tout ce qui est compliqué. Vous vous êtes débarrassé de tant de choses que l’état de simplicité vous correspond bien davantage. Dans les dimensions supérieures, il n’est pas nécessaire de faire advenir des choses, ou de faire quelque chose dans le but d’obtenir un résultat. Aucun processus compliqué, rien dont nous aurions à nous enticher. Lorsque nous nous mettons à vibrer, nous attirons tout simplement et tout naturellement les choses à nous. Et souvenez-vous, dans les dimensions supérieures nous avons juste à être, à créer, et à expérimenter. Pas de plannings, pas d’agendas, pas d’opinions, rien à prouver, rien à faire dans le but de recevoir quelque chose.

* La négativité nous devient franchement insupportable. Dans les dimensions supérieures il n’y a aucune disparité, aucune négativité. Lorsque nous atteignons un stade plus élevé, nous savons intuitivement que le vie est une affaire de joie, de passions, et de créativité et nous n’avons jamais à nous plaindre de rien. La négativité provient d’un sentiment d’impuissance et cet état n’existe pas dans les dimensions supérieures. De plus, parler continuellement de quelque chose en termes négatifs lui donne vie et fait de la négativité une expérience réelle. Cela la nourrit et lui permet d’exister.

* Les drames appartiennent au passé. Lorsque nous atteignons les stades plus élevés, nous pouvons voir clairement que nous avons très certainement été engagés dans une « pièce de théâtre ». Et puisque nous vivons désormais sur un plan plus élevé et que nous voyons les choses à partir de ce plan, nous n’avons plus besoin de nous inventer des drames et des histoires à déployer tout autour de nous à cause de nos créations inconscientes et involontaires. Nous ne voulons plus de cet état émotionnel d’impuissance qui ne correspond plus au point où nous sommes. Et nous sommes bien trop fatigués et apathique (en raison de notre processus d’ascension) pour mettre de l’énergie dans ce genre d’histoires !

* Ce à quoi vous pensez semble arriver en un temps record. Et cela devient particulièrement évident lorsque arrivent des vagues d’énergie. C’est une bonne occasion pour nous entraîner à la pensée positive. Nous sommes tellement habitués à recevoir les évènements comme si nous n’y étions pour rien. C’est le moment de découvrir que nous sommes maintenant réellement capables de créer consciemment, avec une intention précise, ce que nous souhaitons de mieux. Et voir arriver les choses à nous en un temps record peut aussi être une belle opportunité de devenir très clairs sur tout ce qui concerne nos tentatives de création. Ça peut être très divertissant de retoucher continuellement nos créations jusqu’à ce qu’elle soient parfaites.

---------------------

Traduction AD

Vous pouvez vous procurer cet ouvrage (en anglais pour le moment) en cliquant ici :

http://www.whatsuponplanetearth.comAPbook.htm

 

Livre de Karen Bishop en Français: http://www.anneduquesne.com/article-5521967.html

39 votes. Moyenne 4.44 sur 5.

×