Calendrier Maya - Message de Don Alejandro Oxlaj - 28 Octobre 2011

Un Sage parle aux hommes et femmes de la Terre sur les temps à venir et le calendrier Maya

Un message d'Espoir

 

Traduction de la transcription anglaise de la Vidéo « THE MAYAN NEW DAWN »

Interview avec Don Alejandro au cours de sa visite en Inde chez Amma / 2006

Traduction Elisabeth Araujo

LA NOUVELLE AUBE MAYA

Le Calendrier et les Prophéties Mayas

par L’Aîné Maya Don Alejandro Perez Oxlaj

Interviewé par Dr. Carl Johan Calleman,

Auteur du Livre

"The Mayan Calendar and the Transformation of Consciousness”.

- Le Calendrier Sacré des Mayas

- Les Prophéties Mayas et les Changements Terrestres

- L’Eveil de l’Humanité

par Carl Johan Calleman le 20 Mars 2006 Don Alejandro Oxlaj, qui dans son langage natif se nomme Loup Errant, est Chef du Conseil des Aînés Mayas et également Chef du Conseil des Autochtones des Amériques dont les tribus membres s’étendent de la Terre de Feu jusqu’à l’Alaska. Cette réunion avec Sri Bhagavan peut potentiellement représenter un pas important afin d’étendre la portée du « Oneness Movement » (Mouvement de l’Unicité) vers les peuples Autochtones d’une manière générale. Je suis très heureux que certain d’entre vous se soient portés sponsors afin que cette réunion puisse se faire et je voudrais remercier tous ceux qui ont contribué à rendre cela possible.

Le 20 Février j’ai été à Chennai en Inde pour rencontrer Don Alejandro Oxlaj. J’ai passé les deux premiers jours là-bas à discuter avec Don Alejandro et sa femme Elizabeth Araujo et j’ai appris parmi d’autres choses comment réaliser des schémas plus approfondis sur le calendrier Maya. Puis Joseph Giove et Mario Hernandez se sont joints à nous et nous avons filmé la première entrevue avec Don Alejandro, traduit de l’espagnol par Elizabeth, dans le parc du Siège de la Société Théosophique à Adyar sous un arbre de la Bodhi planté avec une graine venant de celui sous lequel on suppose que Bouddha connu l’illumination. Cette entrevue s’est très bien passée, Don Alejandro a une très forte présence et il a pu ressentir que son message était entendu, mon propre ressenti est que cet interview fut excellent.

De façon très intéressante et positive d’après moi, Don Alejandro rejette le 21 Décembre 2012 comme date de la fin du calendrier, même s’il ne présente pas une alternative. Ensuite nous avons traversé Nemam sur la route vers La Ville Dorée, et le jour suivant Mario y a filmé une autre interview avec Don Alejandro avec un meilleur équipement technique. Celui-ci fut plus axé sur les traditions spirituelles Mayas que sur le calendrier comme l’était le premier, et à mon avis cela n’a pas n’a pas été aussi réussi, mais cela a tout de même une grande valeur. Le jour suivant le groupe s’est rendu à Nemam pour un Darshan avec Bhagavan où, d’après certaines informations, quelques 70.000 personnes sont passées lors de ce jour particulier.

Don Alejandro et Elizabeth ont reçu des Deekshas sous les tentes de Bhagavan et d’Amma dans la Ville Dorée. Un autre jour, au lever du soleil, Don Alejandro a accompli une cérémonie du feu dans la Ville Dorée, avec des matériaux qu’ils avaient en partie rapporté du Guatemala. Cette cérémonie qui a été accomplie avec toute l’authenticité et l’humilité que seul un véritable représentant autochtone peut offrir, a également été filmée et a été très appréciée par les participants. C’était une cérémonie des 4 directions avec des prières associées aux signes du jour. Plus tard dans la journée, cette cérémonie fut de nouveau accomplie au campus des jeunes de la Ville Dorée où un gîte avait été préparé pour Don Alejandro et Elizabeth. Ensuite Don Alejandro et Elizabeth ont eu une réunion avec Sri Bhagavan qui a été filmée par l’Equipe vidéo Indienne. D’après Pragayanand la réunion fut très émouvante et les invités Mayas furent invités à revenir à la Ville Dorée afin d’y enrichir le programme de L’Université de l’Unicité par leur savoir.

Tous ces films sont sur le point de sortir et auront vraisemblablement une immense valeur documentaire. Aussi surprenant que cela puisse être, personne n’a filmé une interview de ce genre avec Don Alejandro auparavant où il parle selon ses propres termes si je puis dire. Bien que Don Alejandro ait déjà pris part à des documentaires, il semble qu’il n’en a pas été satisfait car il s’était retrouvé dans des contextes trompeurs. Cette fois-ci il ne sera néanmoins placé dans aucun autre contexte que celui des interviews eux-mêmes et donc l’intérêt en sera vraisemblablement très grand. La chaîne TV de la Ville Dorée enverra une partie du matériel et nous ferons de notre mieux pour le diffuser sur d’autres chaînes également.

Sri Bhagavan et le couple Maya ont accepté d’apporter leur soutien à la ‘Breakthrough Celebration’ (Célébration de la Percée), qui est susceptible de créer un flux croissant vers l’Unicité dans les années à venir. Don Alejandro a également exprimé que les réunions en elles-mêmes ont aussi aidé à renforcer le pont entre les cultures et les traditions spirituelles.

Orsa, 20 Mars 2006 (6 Eb) Carl Johan Calleman cjcalleman@swipnet.se

Un don de 20% de chaque DVD vendu sera donné au Conseil des Aînés

Afin de préserver la culture Maya et les sites sacrés du Guatemala. Click Here to order DVD 

Click Here to order DVD

( en anglais uniquement pour le moment)

Cette production vidéo est le résultat du travail de nombreuses personnes qui sont profondément engagées afin de permettre la transition de notre monde vers un lieu de paix et d’harmonie.

S’il-vous-plaît, soutenez ce travail en achetant votre DVD directement auprès des producteurs ou des distributeurs.

20% du prix de distribution va directement à la préservation des Anciens Sites Sacrés des Mayas ainsi que pour aider le Conseil des Aînés à préserver la culture Maya et les sites sacrés du Guatemala.

Merci d’avoir acheté ce DVD.

In Lak’ech

Traduction de la transcription anglaise de la Vidéo « THE MAYAN NEW DAWN

Interview avec Don Alejandro au cours de sa visite en Inde chez Amma / 2006 

Traduction Elisabeth Araujo

1 – Etre à la Tête du Conseil

2 – Les Prophéties ne concernent-elles que les Mayas ?

3 – Le Rôle du Calendrier Maya

4 – Le Calendrier Sacré, le Tzolkin (Cholquij)

5 – D’où vient le Calendrier ?

6 – Le Ahau dans le Tzolkin (Cholquij)

7 – Point de vue au sujet du calendrier Dreamspell

8 – Les 13 nombres et les 20 signes du jour

9 – La fin du Compte Long

10 – Le retour de 12-Baktun et du 13-Ahau

11 – Message à l’Humanité

C.C. pour Carl Calleman

D.A. pour Don Alejandro

1 – Etre à la Tête du Conseil

C.C. Mon nom est Carl Johan Calleman et je suis l’auteur du livre "The Mayan Calendar and the Transformation of Consciousness".

Actuellement, de nombreuses personnes veulent savoir ce que les véritables représentants du Peuple Maya ont à dire à propos de leur propre calendrier et de leurs Prophéties. C’est donc un très grand honneur pour moi de vous présenter aujourd’hui Don Alejandro Oxlaj et sa femme Elizabeth Araujo.

Don Alejandro est à la tête du Conseil Continental des Peuples Autochtones des Amériques. Il est également à la tête du Conseil des Aînés Mayas, il est donc accrédité pour présenter la vision traditionnelle des Mayas.

Don Alejandro, comment êtes-vous devenu le Chef du Conseil des Aînés Mayas ?

 

D.A. Pour devenir un Chef Aîné, nous avons des normes ou un ensemble de normes. Cela s’appelle ‘Direccion Constitucionario’ qui ressemble à une ancienne charte des droits de l’homme.

Depuis son plus jeune âge, un aîné sait comment vivre au sein de la communauté. Il sait comment partager et comment vivre avec les membres de la communauté, et tout ce qu’il y a autour.

Sur le plan matériel il doit voir quels sont les besoins de la communauté.

Il voit si elle a besoin de construire un pont, une école, un hôpital ou autre chose. Les aînés doivent veiller à ce dont la communauté a besoin.

Quand il atteint l’âge de 52 ans il peut y avoir un groupe de 15 ou 20 personnes du même âge, mais l’un d’entre eux va travailler plus que les autres. En d’autres mots, il travaille et apporte plus de soutien à la communauté. Il doit également être parent, il doit savoir comment vivre avec les fils, les filles, avec les voisins et tous les membres de la communauté.

Donc, quand un aîné du Conseil meurt, ses membres lui cherchent un remplaçant. Ils observent alors tous les membres de la communauté et une fois qu’ils en ont choisi un, ils vérifient aussi leur choix avec le paquet sacré. Après avoir fait leur lecture du paquet sacré, ils décident qui va le remplacer et entrer dans le Conseil des Aînés.

Il y a 440 hommes et femmes qui sont membres du Conseil des Aînés, ils sont répartis par régions et lorsqu’ils se réunissent, ils décident qui sera la personne.

Donc si la majorité dit que je serai celui-là, alors je n’ai pas d’autre choix que d’obéir, mais il faut être âgé de 52 ans. Il faut avoir traversé les 4 stades de la vie.

Le premier de ces quatre niveaux va jusqu’à l’âge de 13 ans, le second stade va de 13 à 26 ans, le troisième va de 26 à 39 ans et le quatrième de 39 à 52 ans.

Actuellement il y a plusieurs personnes qui parcourent le monde prétendant qu’elles sont membres du Conseil des Aînés, mais elles n’ont pas l’autorité que le Conseil m’a donnée.

2 – Les Prophéties Mayas ne concernent-t-elles que les Mayas ?

C.C. Vous vivez les Prophéties Mayas. Votre voyage en Inde fait-il partie de ces Prophéties ?

D.A. Les Prophéties Mayas sont plus grandes et plus vastes même que celles de la Bible Chrétienne. La Prophétie Maya dit :

‘Levez-vous, levez-vous tous, personne, ni aucun groupe ne sera abandonné.’

Elles ne parlent pas uniquement des Mayas et les Prophéties ne disent pas qu’elles concernent seulement les autochtones. Elles nous disent à tous, au niveau planétaire, de nous élever. Nous ne devrions pas uniquement nous arrêter à l’endroit où nous sommes. Regardons un peu plus loin vers ce qui se rapproche de nous.

Les Prophéties Mayas nous disent :

‘Laissez venir le matin, laissez venir l’aurore pour que les peuples et les nations puissent connaître la paix et être heureux.’

Il y a une autre Prophétie Maya qui nous dit :

‘Eveillez-vous – levez-vous – si vous n’êtes plus fatigué, levez-vous et commencez à marcher. Regardez où le soleil se lève, nous devons regarder l’endroit d’où le nouveau soleil arrive.’

Et une autre prophétie Maya nous dit :

‘Il est temps pour l’aube de se lever afin que la tâche puisse être accomplie !’

 

Et quelle est la tâche qui nécessite d’être achevée ? Elle est de porter ces messages au monde. Il y en a beaucoup qui abusent des Mayas lorsqu’ils disent et revendiquent qu’ils sont des hommes sages. Ils vont jusqu’à blanchir leurs cheveux et laisser pousser leurs barbes car ainsi leur apparence impressionne le monde occidental. Mais les Mayas, vous pouvez les reconnaître, par la couleur de leur peau, par leur taille, par la manière dont ils s’expriment, leur langage et leurs habits traditionnels. Mon nom est connu en plusieurs endroits du monde.

C.C. Même si vous dites que le monde entier a besoin de se lever, n’est-il pas cependant exact que les Mayas ont un rôle spécial au sein du monde actuel ?

D.A. C’est pour cette raison que je voyage autour du monde. Ceux qui veulent croire à ces Prophéties sont les bienvenus, et quant à ceux qui ne désirent pas y croire, nous n’avons qu’à les laisser faire.

Je viens pour parler de vérité, car de nombreuses personnes menacent le monde en disant autour d’eux que le monde touche à sa fin ou que des choses abominables vont arriver. Je désire donc dire la vérité.

3 – Le Rôle du Calendrier Maya

C.C. Quel est donc le rôle du Calendrier Maya dans la vie des Mayas ?

D.A. Le Calendrier Maya est la Vie elle-même. Il est la vie et le quotidien de tous les Mayas.

Dans le monde occidental avec le calendrier Grégorien, il y a Lundi, Mardi, Mercredi… où on sait qu’il est temps d’aller travailler. Quand on dit Samedi ou Dimanche, on sait qu’on reste à la maison pour se reposer.

Le Calendrier Maya est différent. Par exemple aujourd’hui nous sommes le 6 – Kiej – MANIJ (le 14 Janvier 2006). C’est le symbole des quatre directions d’où viennent la lumière du jour, la nuit et la mort, l’air que nous respirons - ceci est notre vie à tous - et l’eau que nous buvons qui est l’eau qui se transforme en ce sang qui coule dans nos veines. Ceci est donc le Jour d’aujourd’hui.

Demain ce sera le 7 – Q’anil – LAMAT (le 15 Janvier 2006) et c’est la Graine, la semence, la semence de l’homme et celle des animaux, la semence de toutes les plantes, la graine de nos nourritures et aussi celle des animaux qui vivent dans la forêt, de ceux qui volent et de ceux qui vivent dans l’eau. C’est une loi qui gouverne toute la planète. Mais pour parler de chacun de ces 20 Jours, cela prendrait une nuit entière.

C.C. Don Alejandro, pensez-vous que ce Calendrier peut également avoir de la valeur pour les autres peuples du monde ?

D.A. Oui, cela en a. Comme je l’ai dit auparavant, une partie des Prophéties dit « Levez-vous, et tout le monde se lèvera » pour ceux qui ont la foi, car comme je l’ai déjà dit, chaque jour le Calendrier nous dit ce que nous devons faire et sur quoi nous devons nous concentrer en ce Jour particulier ou tout autre Jour. Le Jour du Soleil, le Jour de l’Eau, le Jour de l’Air, le Jour de la Terre, le Jour de la Famille, le Jour des Autorités, le Jour des Animaux. Il y a des Jours pour toutes choses.

C.C. Ce calendrier a-t-il également une valeur pour un individu afin qu’il connaisse sa destinée et son chemin de vie ?

 

D.A. Oui, le Jour où vous êtes né dictera ce que vous êtes destinés à accomplir dans votre vie. Dans mon cas, je suis né le Jour 5- Keme – CIMI. Ce jour signifie que je dois suivre les pas de mes Ancêtres, que je dois marcher sur la voie de mes Ancêtres. Je n’aurai jamais l’abondance des gens riches, car ma vie est de voyager sur la planète Terre en tant que messager des Mayas.

De nombreuses personnes m’apprécient et d’autres non et ne comprennent même pas de quoi je parle. En ce monde je n’accumule pas les richesses mais je ne meure pas de faim non plus. Car mon Créateur est avec moi et prend soin de moi afin que j’aie ce dont j’ai besoin.

Tout ceci est ma réalité liée au Jour où je suis né.

Mais vous, vous êtes une personne bien formée qui a beaucoup étudié dans les universités et vous êtes un scientifique. Peut-être vos parents ont-ils exprimé qu’ils voulaient que leur fils soit un ingénieur, un docteur ou un physicien ? Mais peut-être cela ne s’est-il pas passé comme çà. Lorsqu’une personne atteint ses 40 ans, son dessein peut se révéler et elle peut changer et faire quelque chose de différent. Tout ce vous avez étudié peut être mis de côté et vous pouvez prendre une nouvelle voie, le chemin de vie qui était écrit pour lorsque vous êtes né. Et c’est cela qui vous rend heureux, quand vous savez pour quoi vous êtes fait et que vous l’accomplissez, alors vous dormez tranquillement et en paix.

A l’opposé, il y en a d’autres qui ne comprennent pas cela et qui se dirigent vers quelque chose pour lequel ils ne sont pas faits. Ils prennent cette route uniquement pour la renommée. Et vous connaissez certainement des gens en qui personne ne fait confiance bien qu’ils soient des docteurs. Ils peuvent être docteur en loi, en politique ou en médecine mais ils ne connaissent rien. Ils ont juste un papier qui stipule ce qu’ils sont mais ils ne réussissent pas dans la vie et ils peuvent même finir drogués ou dans une dépendance telle que l’alcool. Tout cela parce qu’ils ne suivent pas ce pourquoi ils sont faits en accord avec le Jour où ils sont nés.

4 – Le Calendrier Sacré, le Tzolkin (Cholquij)

C.C. Pouvez-vous brièvement nous parler du Calendrier Sacré Maya, le Tzolkin (Cholquij) ?

D.A. Ce Tzolkin (Cholquij) est justement celui dont nous parlions. Comme je lai dit : Aujourd’hui est Kiej- Manik, demain sera Q’anil – Lamat et il y a 20 jours en tout. Ces 20 jours du mois viennent des des 10 doigts de main et des 10 doigts de pieds, cela donne 20, un pour chaque jour.

Dans ces 20 jours vous comptez de 1 à 13. Quand vous multipliez les 20 Jours par 13 vous arrivez à 260 jours. Et cela correspond au temps que nous passons dans le sein de notre mère. C’est le temps de la gestation.

Il ya beaucoup à apprendre du calendrier. Comme je l’ai dit, j’ai 78 ans et je continue à l’étudier.

C.C. Que pouvez-vous dire à propos du signe d’aujourd’hui ? Quelle est sa signification ?

D.A. Le jour d’aujourd’hui est le jour des autorités. Mais que sont ces autorités et qui sont-elles ? C’est l’autorité qui nous envoie la beauté du jour. Les autorités nous envoient l’air que nous respirons et elles donnent la vie à tout et à tous. La vie n’appartient pas seulement aux êtres humains, mais à tout le monde : les animaux, les plantes et même les animaux qui vivent dans l’eau.

Regardez les vagues dans l’océan. Elles bougent, mais elles bougent grâce à l’air. La direction de l’eau est le Sud, si nous n’avions pas d’eau et de pluie, tout mourrait. Toutes les plantes sècheraient et nous mourrions et tout le monde mourrait. Il n’y aurait aucune vie.

Et lorsque le soleil se couche, la nuit se lève et la mort arrive venant de la même direction. La nuit, nous en profitons pour nous reposer. Vous pouvez aussi entrer dans une autre dimension où vous

 

verrez des êtres et des endroits que vous n’avez jamais vus auparavant. C’est parce que vous vous êtes déplacés dans une autre dimension.

La mort se trouve également au même endroit. Nous allons mourir de toute façon, que vous soyez incinérés ou enterrés, quand vous mourrez, pour nous cela signifie seulement que vous allez vous reposer. La mort est une période de repos et après un certain temps vous reviendrez. Nous nous réincarnons à nouveau. Il y a donc tellement à dire à propos des quatre directions. Les quatre directions représentent les quatre éléments qui nourrissent l’humanité.

5 – D’où vient le Calendrier ?

C.C. Ce Calendrier sacré a été utilisé pendant des milliers d’années par les Mayas. D’où vient-il ?

D.A. Nos ancêtres le savaient. Je vais clarifier quelque chose pour que vous puissiez le comprendre car tout a son origine et nous devons remonter au commencement de ceci.

Les Mayas ont été créés à partir du maïs, le maïs blanc pour les os et le maïs jaune pour la chair, le maïs noir pour les yeux et les cheveux et le maïs rouge pour le sang.

Quant à nos premiers parents, le Père s’appelait 'Ixpiyacoc' et la Mère 'Ixmucane'. Ils ont peuplé la Terre et sont devenus une grande nation mais ils vivaient dans l’obscurité. Il n’y avait pas de soleil. Il y avait l’obscurité. Ils ne savaient pas quoi manger. Ils se déplaçaient comme des petits animaux, recherchant tout ce qu’ils pouvaient trouver mais ils ne savaient pas exactement ce qui était comestible. Ils étaient nus et ils allaient dans les grottes pour chercher dans les détritus s’ils pouvaient trouver quelque chose à manger. Mais ils ont réfléchi et se sont demandés ‘Qui est notre Créateur, pourquoi sommes-nous ici, d’où venons-nous, qui nous a créés ? Nous avons faim. Nous avons froid. Que pouvons-nous faire ?’

Alors le Créateur eu de la peine pour ses enfants et il se dit : ‘Si je viens les voir et que je reste auprès d’eux, ils ne vont pas croire qui je suis’. Alors le Créateur eu une autre idée. Il se dit : ‘Au lieu d’y aller car ils ne me croiraient pas, je vais envoyer quatre Instructeurs, Maîtres ou Prophètes’. Nous n’avons pas de noms exacts à leur donner, mais ils viennent des Pléiades.

Nous les appelons Prophètes à cause des Prophéties qu’ils ont laissées. Ils étaient quatre à venir de ce système stellaire : l’un était ‘Balam Quiche’, l’autre ‘Balam Aqab’, le troisième ‘Mahucutah’ et le quatrième ‘Iq Balam’. Ils étaient très jeunes à cette époque et sont apparus soudainement au peuple Maya.

Et ils dirent au peuple : ‘Ne vous inquiétez pas autant, nous avons été envoyés ici et nous allons vous enseigner certaines choses. Regardez ! Il y a une quantité de nourriture ici. Il y a de la papaye, il y a des pommes de terre, des bananes. Et ils commencèrent à leur montrer toutes les choses qu’ils pouvaient manger, même le miel des abeilles’.

Plus tard ils dirent : ‘Regardez toutes ces plantes. Nous avons ici du coton. C’est comme çà que nous pouvons utiliser le fil et tisser’.

C’est ainsi qu’ils ont commencé à fabriquer leurs vêtements.

Et ils leur dirent aussi : ‘Nous avons un Créateur. Nous avons notre Père et son nom est ‘Ahau’. Nous sommes les enfants de ‘Ahau’ notre Père’.

Et ils commencèrent à invoquer le Grand AHAU. Ils disaient : ‘Envoyez-nous la lumière afin que nous puissions voir la beauté du jour’. Un jour ils ont vu qu’il y avait des signes. Le soleil allait apparaître. Quand ils ont vu les signes que le soleil allait apparaître, ils allèrent dans la forêt et chacun des Prophètes chercha la sève de différents types d’arbres.

 

Comme ils pensaient exprimer leur gratitude, lorsque le soleil apparut, ils voulurent accomplir une grande cérémonie. Alors l’un d’entre eux prépara une offrande particulière qui s’appelle ‘Akashlampom’. Un autre en prépara une qui s’appelle ‘Meshcampom’. Un autre prépara le ‘Quilpom’ et le dernier prépara le ‘Cocopom’.

Puis ils gravirent une petite montagne appelée « Le Site de l’Aube ». Et tout le peuple Maya les suivit. Ils gravirent cette colline et ils y restèrent en jouant de leurs instruments, des tambours et des flûtes, puis ils se dirigèrent vers le sommet de la montagne. Ils commencèrent à accomplir la cérémonie quand soudainement une grande clarté surgit d’en haut et lorsqu’elle apparût c’était un être empli de lumière qui était là juste devant eux.

Et cet être magnifique s’adressa à eux et leur dit : ‘Enfants, merci d’avoir fait ceci pour moi. N’oubliez pas ceci ! Enseignez-le à vos enfants et aux enfants de vos enfants. N’oubliez pas ceci ! En faisant ceci vous trouverez la santé et le bonheur’.

Et ils écoutaient et tous commencèrent à poser la question : ‘Qui est cette personne à la tunique blanche, aux cheveux blancs et avec une longue barbe ?’.

Et l’un d’entre eux demanda : ‘Qui es-tu ?’ et il leur répondit : ‘Je suis le Coeur des Cieux, je suis le Coeur de la Terre, je suis le Coeur de l’Eau, je suis le Coeur de l’Air. Je suis votre Créateur et la Terre est vôtre. Peuplez-la, multipliez-vous, couvrez-la » puis il disparût dans les Cieux.

Puis il fit noir à nouveau et ils commencèrent à pleurer : ‘Oh, nous sommes déçus, le soleil n’est pas venu’ et ils furent tristes, si tristes, et ils demeurèrent à l’endroit où ils se trouvaient, ils s’étendirent sur le sol et se reposèrent.

Mais quelque temps plus tard ils observèrent que d’un côté il faisait plus clair que du côté opposé. Ils dirent : ‘Regardez – il y a peut-être l’espoir que la lumière vienne’ et ils commencèrent à jouer leur musique et à danser. Tandis que le temps passait, il faisait de plus en plus clair jusqu’à ce que le soleil recouvre les montagnes et les volcans. Et tous les animaux regardaient vers le soleil et alors ils commencèrent à crier comme des fous, ils criaient de bonheur.

Donc le commencement de notre Calendrier, le commencement de nos cérémonies et le commencement de nos ancêtres, c’est à ce moment-là que cela s’est passé. Ces prophètes qui sont venus depuis les constellations des étoiles (Pléiades) ce sont eux qui nous ont enseigné le Calendrier. Ils nous ont dit où on pouvait trouver l’or et l’argent. Ils nous ont dit où se tenaient les centres de cérémonies.

6 – Le Ahau dans le Tzolkin (Cholquij)

C.C. Cela signifie-t-il que ces Jours Ahau étaient des jours particuliers pour accomplir les cérémonies pour le Créateur ?

D.A. Chaque jour nous invoquons le nom de AHAU. Par exemple, aujourd’hui est Kiej-Manik et je dois faire une cérémonie. Je fais la cérémonie le jour de Kiej, mais au nom de AHAU. Donc demain je ferai mes cérémonies pour Q’anil au nom de AHAU. Je lui demande le bonheur. Je lui demande la santé. Je lui demande la prospérité pour les nations. Je lui demande que mes activités marchent. Je lui demande que ma famille puisse vivre dans la joie.

Le Créateur est connu sous différents noms, Jahveh ou Allah et il a aussi différents noms chez les autochtones. Pourtant, au-delà de ce que nous savons, Il est Un.

7 – Point de vue au sujet du Calendrier Dreamspell

 

C.C. Dans le monde moderne de nouveaux calendriers ont parfois été inventés qu’on appelle parfois ‘Maya’, comme par exemple le calendrier Dreamspell, le calendrier d’Argüelles. Que pensent les Mayas de ce type de calendriers ?

D.A. Ecoute mon frère. Si tu veux être un bon écrivain, fais ton travail au mieux. Nous, les Mayas, ne pouvons ajouter ou supprimer un jour, ou changer ou modifier quoi que ce soit au calendrier. Alors quand les gens font de telles choses, ils sèment le trouble.

Je vous dis une chose : Les Mayas disent que le calendrier Maya ou la science Maya ne peuvent être compris que par les Mayas. En d’autres mots, les Mayas ont une raison pour toute chose, mais les autres personnes qui ne connaissent pas les bases des principes essayent de faire les choses par rapport à ce qu’ils pensent être juste pour eux. Ils sèment le trouble chez les gens.

L’un d’entre eux qui parle comme çà est M. José Argüelles. Il est venu nous voir et nous a parlé et nous a dit qu’il voulait l’autorisation de publier le calendrier des 13 Lunes. Nous lui avons dit qu’il n’a pas le droit de changer notre calendrier parce qu’au départ il n’est pas un Maya et deuxièmement il n’est pas non plus une autorité Maya.

Puis il a fait une autre erreur encore plus grande. Avant de venir nous voir, il a été demander l’autorisation auprès des Nations Unies et ensuite il a été demander l’autorisation au Pape concernant son calendrier des 13 Lunes.

Mais nous les Mayas, nous croyons que ce qui est nôtre nous appartient. Les Nations Unies n’ont rien à voir avec nous et le Vatican encore moins. En plus de cela, le Vatican détient des choses qui nous appartiennent et ils devraient nous les rendre plutôt que de modifier notre calendrier.

Nous avons donc dit à Argüelles que nous n’avons pas besoin de changer notre calendrier juste à cause des quelques folles idées qui sont les siennes et qui vont semer le trouble chez les gens. Vous par exemple, vous êtes Suédois. Si je viens vous dire que vous ne pouvez plus parler votre langue et que vous devez apprendre cette autre langue, quel pouvoir ai-je de changer la vôtre ? Ce qui est à vous, est à vous et vous connaissez la valeur de ce qui existe dans votre pays.

Il y a de nombreuses écritures en d’autres langues, en Suisse, en Français, en Allemand. Elles peuvent être bénéfiques, mais je n’en sais rien puisque je ne parle pas ces langues. C’est la même chose avec les Mayas.

Vous savez que nous possédons des écritures magnifiques et importantes qui sont rédigées en Codex, mais les Mayas et les véritables Aînés sont les seuls qui sont à même de donner les vraies explications de qu’ils signifient.

Lorsque nos ancêtres allaient méditer, ils se mettaient dans cette position (D.A. replie ses bras au-dessus de ses genoux, ses mains sont ouvertes vers le ciel). Mais quand les envahisseurs sont venus ils ont dit : ‘Oh non. Ceci n’est pas bon’. Les Mayas devaient se mettre à genoux et accueillir le président, le capitaine ou le prêtre et ils leur ont dit aussi d’embrasser leurs mains. Quand vous faites cela vous perdez votre culture.

Ce qui est juste dans cette position (D.A. s’assoie et ouvre ses bras vers le ciel) c’est que vous êtes dans une position de demande. Quand je me mets comme çà (la main gauche sur le coeur, la main droite tendue vers l’extérieur) cela signifie : ‘Ce que je possède est à toi’. C’est comme je peux vous le dire maintenant, ce que j’ai est à vous.

Mais si je fais comme çà (il fait le mouvement opposé, la main droite sur le coeur et la main gauche tendue vers l’extérieur) alors cela signifie quelque chose de différent. Cela montre que nous avons le droit de parler et que vous avez le droit de vous exprimer, vous avez le droit de manger, vous avez le droit de vous reposer, vous avez le droit de protester, les hommes ont des droits, les

 

femmes ont des droits, les enfants on des droits, nous avons tous le droit de revendiquer nos droits.

Mais quand les anthropologues ou d’autres personnes sont venus, ils ont observé ceci et ils ont dit : ‘Oh, il y a un Dieu, un Dieu Maya.’ Nous n’avons pas plusieurs dieux. Nous n’en avons qu’un et c’est notre grand AHAU, le seul et unique Créateur, Celui qui a créé tout ce qui existe, nous y compris. Pourtant, d’autres personnes ont dit que nous sommes des Polythéistes.

Mais ce sont eux qui sont des Polythéistes, pour chaque jour, ils ont deux ou trois Saints. Et c’est pour çà qu’au Guatemala vous avez un jour pour chaque Saint et quand l’année est terminée et qu’il n’y a plus de jours, le dernier jour est appelé « Le Jour de Tous les Saints ».

Ils nous on dit aussi que nous sommes un peuple ignorant et que ce sont eux qui savent tout. Je n’ai jamais été à l’école, pas même un seul jour, mais avec Dieu ici (D.A. montre son coeur) je porte les messages au monde et dans différentes universités, j’ai parlé à beaucoup de chefs d’état.

Une fois, j’étais entrain de parler dans une université et quelqu’un est venu me voir et m’a dit : ’Pourquoi est-ce qu’ils disent que vous êtes des illettrés et que vous bloquez le développement du pays ? » Et je lui ai dit : ‘Oui, nous sommes illettrés’ mais j’avais quelques glyphes avec moi, et je l’ai ai mis sur le mur et j’ai dit : ‘Pouvez-vous lire ceci pour moi ?’. Il a dit : ‘Nous ne comprenons pas ceci’. Alors j’ai dit : ‘Eh bien, vous voyez, vous êtes également un analphabète.’ Donc, nous sommes tous pareils.

Le Créateur nous a tous créés à valeur égale, et dans les glyphes des écritures Mayas il y en a qui disent ‘Les êtres humains sont les fleurs de la Terre – des fleurs de couleurs différentes, de tailles différentes, d’arômes différents, mais leurs pétales sont tournées vers leur Créateur. Et nous sommes comme cela. Vous êtes blanc et ma couleur est celle de la terre, d’autres sont noirs, ici en Inde ils ont la peau mate et quand vous voyez les Vietnamiens ils ont la peau jaune, mais nous avons tous Un Créateur. Nous parlons différentes langues, nous avons différentes musiques, différentes chansons, et nous chantons tous pour notre Créateur dans notre propre langue.

Voilà, la réponse à votre question était très longue...

8 – Les 13 Nombres et les 20 signes du Jour

C.C. Donc s’il n’y a qu’un seul Créateur, pouvez-vous alors dire que les 13 nombres et les 20 signes du jour sont des facettes différentes du Créateur ?

D.A. Les jours sont comme ceux des autres calendriers. C’est comme quand vous dites Lundi, Mardi ou Mercredi, mais ce sont des jours sacrés. Nous célébrons les jours au nom de AHAU. Comme par exemple le Jour de Ik-Vent, c’est au nom de AHAU que l’on accomplit la cérémonie en ce Jour Ik.

C.C. Est-ce que les différentes énergies de ces Jours-Signes différents –chacun d’eux dans le calendrier – ont influencé l’histoire humaine ?

D.A. Oui. Par exemple le Jour appelé Ajpu (en langage Maya Quiche - Dans le langage Maya Yucatec ce même Jour est appelé Ahau.) Si par exemple, vous êtes né ce jour, quand vous allez grandir vous aurez une inclination pour la musique. Vous pouvez devenir un grand musicien, un grand chanteur, un poète, ou un écrivain et vous aimerez aussi aller marcher tôt le matin, bouger toute la journée, faire des exercices ou vous aimerez les sports. Vous ne serez pas heureux à rester

 

tout simplement assis-là, vous serez toujours entrain de réfléchir ou de faire quelque chose, gribouiller le papier ou dessiner. L’idée est de donner forme à quelque chose.

Quand certains diront : ‘M. Calleman, il est si malicieux’, d’autres diront qu’il fait des choses qui ne servent à rien. Mais tôt ou tard ce travail sera fructueux. Et quand d’autres personnes verront votre travail, ils sauront ce qu’il représente et qu’il a véritablement une grande valeur.

A la maison, votre famille ou ceux qui vous sont proches pourront croire que vous êtes fou mais d’autres à l’extérieur viendront et admireront le travail et diront : ‘Oh, regardez ce qu’il fait, c’est tellement bien. Regarde cette phrase et ce qu’elle dit. C’est une personne magnifique. Nous avons besoin de donner de la valeur à son travail et de lui offrir de la reconnaissance.’ C’est pour cela que l’histoire dit souvent « Personne n’est prophète en son pays ».

Ou vous pouvez entendre des gens dire ‘Oh, nous ne l’aimions pas de son vivant, mais maintenant, à le regarder, c’est une personne superbe’. Certains ne seront admirés qu’après leur mort.

C’est pour cela que le Calendrier Maya a une grande influence sur la vie d’une personne d’après sa date de naissance. C’est comme une étoile qui illumine votre chemin.

9 – La Fin du Compte Long

C.C. De nos jours, de nombreuses personnes sont intéressées par la fin du Compte Long du calendrier Maya, la soi-disante date de fin. Que pensez-vous que cela va signifier ?

D.A. Ceci est l’un des objectifs et des raisons pour lesquels je voyage ici et pourquoi je suis ici actuellement. Car, comme je l’ai dit auparavant, il y a beaucoup de gens qui se nomment eux-mêmes ‘Mayas’ et ils voyagent en semant l’inquiétude, une inquiétude non nécessaire et ils sèment la peur dans l’humanité.

Il est vrai que nous sommes entrain de clore une période. C’est la 4ème période du Soleil (Ahau) que nous terminons. Mais pour nous, les Mayas, nous n’y voyons pas un problème, nous sommes heureux.

Actuellement nous sommes heureux car nous allons entrer dans une autre période, un autre soleil. Et dans cette autre période du soleil il faut qu’il y ait un changement. Alors ce racisme disparaîtra.

Mais il y a un jour qui est très proche et que nous appelons l’Année Zéro. Ce sera la fin d’une période du soleil, chaque période du soleil dure 5.200 ans.

Donc c’est l’une de ces périodes que nous sommes entrain de terminer, mais nous n’avons pas de date exacte. Et pourquoi ?

La raison pour laquelle nous n’avons pas de date exacte est parce qu’au cours de la période d’invasion, lorsque les envahisseurs sont arrivés sur la terre Maya, les enseignants, les hommes de sagesse, nos guides spirituels, nos grand-pères, ont été ceux qui furent exterminés.

Puis, plus tard, Diego de Landa a rassemblé tous nos livres de connaissance qu’il a pu trouver, dans un endroit appelé Mani au Yucatan, et en l’espace de quelques secondes ou minutes il les a tous brûlés. Nos ancêtres avait écrit sur des peaux de bête ou sur des écorces d’arbres, ils ont donc été brûlé facilement.

Donc quand les enfants ont grandi ils n’avaient plus de livres. Plus tard le calendrier a commencé à être révisé et remanié, c’était pendant le concile de Nicée. A cette époque ils ont été jusqu’au point d’arrêter le concile pendant quelques jours afin de réaliser cette modification. Et quand les

 

corrections ont été faites, ils ont fait des mois de 28, 30 ou 31 jours, et tous les 4 ans il y a un mois de 29 jours. Tout cela a rendu les nombres et les dates assez confus.

La seule chose dont nous soyons certains est que nous sommes proches de l’Année Zéro.

Mais je voudrais vous dire une chose, c’est que quand le jour viendra, il ne sera pas simplement question de mots. Cela se verra car pendant une période de 60 à 70 heures il y aura une obscurité totale.

Donc à présent, ce que j’ai appris au cours de mes voyages, c’est que beaucoup de gens sont inquiets, très inquiets, et ils disent que cela va se passer le 21 Décembre 2012. Vous êtes très jeunes, donc vous allez voir que quand ce jour va arriver ce sera un jour comme n’importe quel autre. La seule chose est que nous allons voir des choses que nous avons déjà vécues, comme des tornades, des tremblements de terre ou des inondations. Tout cela est lié avec la grande contamination que nous avons causée.

Ce que je vous demande donc est de ne pas vous inquiéter, simplement, quand ce jour arrivera, la seule chose qui va se passer est que la terre s’obscurcira pour une période de 60 à 70 heures.

Beaucoup de gens demandent ce qu’il faudra alors faire. Ce que je dis est que nous devrions méditer et penser au Créateur. Espérons que nous sommes les survivants du prochain cycle.

10 – Le retour du 12-Baktun et du 13-Ahau

C.C. Donc le changement de soleil ne se fera pas nécessairement le 21 Décembre 2012, ce pourrait être un autre jour ? Mais vous avez également mentionné qu’il y avait une Prophétie qui disait que cela arrivera le 12-Baktun et 13-Ahau (13 Baktun est le début de l’Année Zéro). Qu’est-ce que cela signifie ?

D.A. L’explication est celle-ci : En ce moment nous sommes dans une période de temps qui est 12-Baktun et 13-Ahau. Comme je l’ai dit, de nombreuses personnes ont écrit un livre, ou parlé de choses qui sèment la confusion et sont contraires à la réalité. Pour les Mayas 12-Baktun et 13-Ahau représe la fin d’une période du soleil. Un autre retour du 13-Ahau se produira à nouveau à la fin du prochain cycle du soleil ce qui veut dire un autre cycle de 5200 ans.

11 - Message to Humanity

C.C. Juste une dernière question : Avez-vous un message pour l’humanité que vous voudriez transmettre ici ?

D.A. A tous mes frères et soeurs qui écoutent ce message. Tout d’abord, ces paroles ne sont pas les miennes. Ce sont les paroles de mes ancêtres. Il est dit dans la Prophétie Maya que le temps du 12- Baktun et 13- Ahau est celui du retour des ancêtres. Le retour des hommes sages. Que vienne le jour. Que l’aube se lève pour que les gens trouvent le bonheur et la joie. Je suis donc ici avec vous pour vous dire de ne pas avoir peur et de transmettre ce message au monde, de ne pas avoir peur de ce changement actuel, parce que quand ce jour arrivera ce sera juste comme une fin d’année que vous fêtez lors Nouvel An. Ce sera juste un changement. Ce n’est pas la première fois que cela arrive.

Qui sait combien de fois cela s’est passé auparavant ? Lorsque nos ancêtres établissaient les calendriers, ils ont démontré que ceci arrivait tous les 5200 ans et c’est à partir de là qu’ils ont

 

commencé à compter le 1er cycle du soleil jusqu’à son 4ème cycle qui est celui que nous sommes entrain d’achever actuellement. Nous sommes maintenant dans la 4ème période du soleil. Donc nous ne parlons pas non plus ici de la Création du monde. Cette période a été activée quand tous les calendriers ont été terminés. Et c’est à partir de là que nous sommes entrés dans la 4ème période du soleil. Ceci se perpétue depuis des milliers et des milliers d’années.

N’ayez pas peur mes frères et soeurs. Ne croyez pas toutes les choses que tous ces gens vous racontent et qui répandent la peur dans le monde.

Le Bureau du conseil des Ainés des Mayas se trouve dans la 6ème Rue, 0-31, dans la ville de Guatemala.

Merci encore et j’espère que mon message vous sera utile et encore une fois n’ayez pas peur.

Je suis ici avec vous en tant que représentant de l’autorité du Conseil National des Aînés Mayas Xincas et Garifunas du Guatemala et également en tant qu’Aîné du Conseil Continental des Aînés et Guides Spirituels des Amériques.

Merci beaucoup.

Traduction anglaise Elisabeth Araujo

Transcript anglais Barbara Swoboda

Traduction française P.Linda Steketee

pascalelinda@wanadoo.fr

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.